• Obtenteurs de rosiers anglais
  • Vainqueurs de 22 médailles d’or au Chelsea Flower Show
  • Garantie de 5 ans sur tous nos rosiers

Les bases de la culture des rosiers

QUAND PLANTER MES ROSIERS ?

En dehors de périodes de conditions météorologiques extrêmes, les rosiers peuvent être plantés tout au long de l’année. Les conditions pendant lesquelles nous vous recommandons d’éviter les plantations sont lorsque le sol est gelé, détrempé ou les périodes de canicule ou de sécheresse. La question de la meilleure période de plantation pour les rosiers nous revient souvent, mais tant que vous éviterez les situations mentionnées ci-dessus, il n’existe pas réellement de période idéale unique pour ce faire.

OÙ PLANTER MES ROSIERS ?

Les rosiers sont des végétaux extrêmement robustes et polyvalents, qui peuvent être plantés dans des situations et à des expositions très variées dans le jardin (pour plus d’idées ou inspiration, cliquez ici). Avant de choisir un emplacement, nous vous conseillons de prendre en compte les points suivants afin d’assurer un résultat optimum :

1. Privilégiez un maximum d’ensoleillement

Les rosiers prospèrent en plein soleil. Pour obtenir les meilleurs résultats, nous recommandons un minimum de quatre heures de soleil direct en été.

Cependant, même plantés contre un mur exposé au nord (c’est-à-dire sans lumière directe) la plupart des rosiers donneront de bons résultats. Pour consulter la liste des rosiers les plus adaptés aux zones ombragées, cliquez ici.

Si vous habitez en climat méditerranéen:

Sous climat méditerranéen et régions très chaudes, nous conseillons plutôt de planter les rosiers en semi-ombre, où ils pourront bénéficier d’un peu de fraîcheur au plus chaud de la journée (matin et midi) et ainsi éviter d’être endommagés par le soleil direct.

Si vous habitez en climat montagnard:

2. Evitez la concurrence d’autres végétaux

En plantant votre rosier à proximité d’autres végétaux, vous favoriserez la concurrence pour l’accès à l’eau dans le sol et la lumière du soleil.

Pour de meilleurs résultats, plantez vos rosiers à 1m de distance des autres végétaux, et à 50-60 cm des autres rosiers.

Evitez de planter un rosier sous le couvert d’un arbre.

3. Evitez les situations trop exposées au vent

Les vents violents peuvent notamment finir par déchausser le pied du rosier mais également forcer votre rosier à pousser de travers, voire même dans les cas extrêmes, le faire dépérir.

Afin d’éviter cela, assurez-vous de bien suivre nos conseils de plantation.

Si vous rencontrez ce problème avec un rosier déjà planté, assurez-vous de bien tasser le sol à son pied. Dans certains cas, un tuteurage peut s’avérer nécessaire.

LA PLANTATION DES ROSIERS

Cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour nos conseils de plantation :

Conseils de plantation pour un rosier buisson à racines nues

Conseils de plantation pour un rosier grimpant à racines nues

Conseils de plantation pour un rosier en conteneur

L’ARROSAGE DES ROSIERS

L’arrosage est sans doute l’un des aspects les plus importants de toute culture de végétaux. En apportant un arrosage approprié aux besoins de votre rosier, vous optimiserez sa performance globale et la période de floraison.

QUELLE QUANTITE D’EAU?

A titre indicatif, voici les quantités d’eau que nous vous conseillons d’apporter par rosier à chaque arrosage :

Rosiers buissons – 5 litres

Rosiers grimpants – 10 litres

Rosiers lianes – 10 litres

Rosiers tiges – 10 litres

Rosiers en grands pots– 5 litres

QUAND ARROSER?

Les besoins en eau varient grandement au cours de l’année et sont directement liés à la quantité de pluie tombée *et le climat de votre région.

Voici cependant nos recommandations:

D’octobre à février

Vous n’avez a priori pas besoin d’arroser vos rosiers sous un climat similaire à celui de l’Angleterre. Ailleurs, veillez à ce que la terre ne sèche jamais complètement. 

De mars à mai

Soyez vigilants si le temps reste sec pendant plus de deux semaines, en particulier si les températures sont douces.

Rosiers fraichement plantés – arrosez tous les deux ou trois jours.

Rosiers installés – arrosez une fois par semaine.

De juin à septembre

Rosiers installés – arrosez une fois par semaine. Dès que votre rosier commence à fleurir, surveillez que ses fleurs ne flétrissent pas rapidement. Si ceci est normal en cas d’intense chaleur, cela reste également une indication fiable que votre rosier a besoin de plus d’eau.

Rosiers fraichement plantés – arrosez un jour sur deux.

MATERIEL

Le meilleur mode d’arroser vos rosiers reste l’arrosoir, car il vous permet de savoir exactement quelle quantité d’eau vous utilisez. Si vous avez de nombreux rosiers, un tuyau avec embout pomme d’arrosage sera plus pratique.

COMMENT PROCEDER

Nous recommandons d’arroser au plus près du pied. Dès que l’eau commence à ruisseler vers la périphérie, arrêtez un instant pour permettre au sol de ressuyer, puis reprenez l’arrosage.

Evitez d’arroser directement sur le feuillage ou les fleurs. Mouiller le feuillage favorise le développement des maladies, particulièrement si l’eau stagne sur les feuille durant la nuit.

Nous recommandons un arrosage en douceur plutôt qu’un jet concentré ou un tuyau à forte pression. Si vous utilisez un tuyau d’arrosage, essayez d’y adapter un raccord type pomme d’arrosoir. Si vous n’avez aucun raccord en sortie de tuyau, assurez-vous que la pression de l’eau n’est pas trop importante.

Rosiers ou conditions demandant une attention particulière :

Rosiers nouvellement plantés.

Terre généralement plus sèche au pied de murs pour les rosiers grimpants.

Rosiers plantés en sols sableux ou calcaires

Rosiers plantés en pot ou autre contenant

NOURRIR VOS ROSIERS

Tous les rosiers bénéficieront d’un apport d’engrais, particulièrement les Rosiers Anglais à floraison remontante. Pour obtenir le meilleur de vos rosiers, nous vous recommandons fortement de les nourrir.

QUAND NOURRIR ?

Pour de meilleurs résultats, nous recommandons deux amendements par an :

Début mars, au démarrage de la végétation.

Mi-Juin, à la fin de la première floraison, pour favoriser une meilleure remontée des fleurs.  

Si vous habitez en climat méditerranéen:

En climats méditerranéens ou chauds, un troisième amendement pourra être recommandé vers la mi-Août.

Si vous habitez en climat montagnard:

CE DONT VOUS AUREZ BESOIN

Pour de meilleurs résultats, nous vous recommandons d’utiliser notre Engrais spécifique pour Rosiers de David Austin.

COMMENT PROCEDER ?

Répandez simplement l’Engrais pour Rosiers autour du pied de chaque rosier (voir sur l’emballage pour le mode emploi complet).

LA TAILLE DES ROSIERS

Pour des conseils sur la taille des rosiers, cliquez sur l’un des liens ci-dessous :

Tailler des rosiers buissons

Tailler des rosiers grimpants

LE PAILLAGE DES ROSIERS

Nous recommandons de pailler le pied des rosiers afin d’y maintenir l’humidité et la fraîcheur et de limiter l’apparition des mauvaises herbes.  

QUAND PAILLER ?

Vous pouvez pailler le sol à n’importe quelle période de l’année. Pour obtenir de meilleurs résultats, procédez en début de printemps dès le mois de mars.

CE DONT VOUS AUREZ BESOIN

Pour obtenir de meilleurs résultats, nous vous conseillons d’utiliser un broyat d’écorce.

COMMENT PROCEDER ?

Commencez par éliminer toutes les mauvaises herbes présentes dans votre massif de roses.

Répandez ensuite une couche d’environ 3cm d’épaisseur d’écorces autour des pieds des rosiers ainsi que sur le sol nu alentour. Plus vous paillerez uniformément, plus la fraicheur sera maintenue, et l’apparition de mauvaises herbes réduite.

Si vous paillez sur un sol sec, veillez à bien l’arroser avant et après le paillage.

MALADIES & PARASITES

TRAITEZ VOS ROSIERS POUR LES PROTEGER DES INSECTES NUISIBLES

Les pucerons verts et les chenilles sont les nuisibles les plus courants des rosiers.  

QUAND TRAITER ?

Quand vous constatez la présence de ces insectes

CE DONT VOUS AUREZ BESOIN

Renseignez-vous auprès de votre jardinerie pour le traitement le plus adapté à votre situation et à vos besoins. 

COMMENT PROCEDER ?

Les pucerons verts et les chenilles peuvent être facilement supprimés manuellement en début d’attaque.

Si vous décidez de traiter par pulvérisation, consultez l’emballage du produit pour le mode d’emploi.

TRAITEZ VOS ROSIERS POUR ENRAYER LES MALADIES

Les principales attaques de champignons sur les rosiers sont la rouille, le marsonia ou maladie des taches noires, et l’oïdium. Les Rosiers Anglais David Austin sont globalement assez résistants aux maladies. Toutefois, quelques traitements par pulvérisation peuvent être nécessaires dans certains cas.

QUAND TRAITER?

Nous recommandons de commencer le traitement dès les premiers signes. Il est très préférable d’agir rapidement afin d’éviter la propagation de la maladie.

CE DONT VOUS AVEZ BESOIN

Consultez votre conseiller en jardinerie pour les meilleurs traitements disponibles dans votre pays. 

COMMENT PROCEDER

Voir le mode d’emploi sur l’emballage.

SUPPRIMER LES FLEURS FANÉES

POURQUOI SUPPRIMER LES FLEURS FANEES ?

Raisons principales :

Pour favoriser la remontée des fleurs – en empêchant votre rosier de produire des graines dans les fruits apparaissant après la floraison, vous lui permettez de concentrer toute son énergie à la production d’une nouvelle vague de fleurs.

Pour maintenir l’harmonie du rosier – c’est l’occasion d’une légère taille d’entretien.

QUAND SUPPRIMER LES FLEURS FANEES ?

Nous recommandons de procéder le plus tôt possible après chaque floraison, jusqu’à la fin septembre. Au-delà, il est peu probable que vous obteniez de nouvelles pousses et fleurs, les rosiers préparant alors leur repos hivernal.

COMMENT PROCEDER ?

Chaque tige florale peut être rabattue jusqu’à trois groupes de feuilles. La longueur de tige que vous décidez de supprimer affectera plus ou moins la forme et la taille de votre rosier.

En cas de doute, coupez simplement sous la fleur ou la grappe de fleurs fanées.