• Obtenteurs de rosiers anglais
  • Vainqueurs de 25 médailles d’or au Chelsea Flower Show
  • Garantie de 5 ans sur tous nos rosiers

LA TAILLE DES ROSIERS ANGLAIS GRIMPANTS

QUAND TAILLER?

Nous vous conseillons de procéder en fin d’hiver ou début de printemps lorsque les jeunes pousses apparaissent. Cela intervient habituellement entre février et mars.

Il est possible de tailler les rosiers plus tôt, mais il sera alors plus difficile de déterminer quels sont les rameaux les moins sains que vous voudrez supprimer.

Si vous n’avez pas taillé vos rosiers au mois d’avril, il est toujours temps de le faire.

Nous vous conseillons de procéder en fin d’hiver durant la période de dormance maximale des rosiers. Cela intervient habituellement entre décembre et février.

Si les rosiers sont susceptibles d’être endommagés par le vent, vous pouvez raccourcir les branches les plus longues à la fin de l’automne. 

Si vous habitez en climat méditerranéen:

Ailleurs (climats océanique, méditerranéen et continental), évitez de tailler après début mars, lorsque les rosiers ont déjà commencé à produire de nouvelles pousses, car ceci pourra saper l’énergie de la plante et encourager la production de branches molles et nues, qui seront également vulnérables en cas de gel tardif.

Si vous habitez en climat montagnard:

Dans les régions au climat montagnard et au printemps tardif, il est possible de ne tailler qu’autour de la mi-avril -voire même la fin avril- sans danger.

STRUCTURES ET SUPPORTS

Les rosiers grimpants ont besoin d’un support sur lequel se développer. Vous avez généralement le choix entre deux types de structures :

 Les structures fixes – bâtiment, mur ou clôture.

 Les structures ornementales –  obélisque, pergola ou arche.

COMMENT TAILLER ?

Les deux points principaux à retenir pour la taille des rosiers grimpants sont :

Sélectionner et privilégier une végétation vigoureuse dès la base du pied.

Conduire les rameaux en éventail et aussi horizontalement que possible pour favoriser la production de nouvelles pousses le long des tiges.

La technique de taille varie selon la structure contre laquelle le rosier est planté. 

ROSIERS GRIMPANTS SUR UNE STRUCTURE FIXE

AVANT LA PLANTATION

Avant la plantation, nous vous conseillons d’installer des fils métalliques à l’horizontale sur le mur sur lesquels attacher les tiges du rosier. Installez les fils à 30-60 cm d’écart les uns au-dessus des autres. Dans un premier temps, seuls trois rangs suffiront. Vous rajouterez des fils supplémentaires au fur et à mesure de la croissance de votre rosier.

PREMIERE ANNEE

Nous considérons comme rosier d’Un An une plante qui aura eu une première saison de floraison.

A ce stade, le système racinaire de votre rosier est encore relativement immature et celui-ci n’aura donc besoin que d’une taille légère.

Etape 1 – éliminez les tiges qui ne se développent pas en direction la structure, et ne pourront donc y être attachées.

Etape 2 – les ‘quatre M’ – retirez tous les rameaux morts, mourants, malades ou en mauvais état.

Etape 3 – pliez les tiges les plus longues à 45° ou plus et fixez-les le long des fils métalliques.

Etape 4 – retirez tout feuillage restant afin réduire le risque de développement de maladies cryptogamiques par des spores en dormance qu’il pourrait transporter.

DEUXIEME ANNEE

C’est l’année durant laquelle votre rosier grimpant finira de s’établir.

Etape 1 – éliminez les tiges qui ne se développent pas en direction la structure, et ne pourront donc y être attachées.

Etape 2 – si votre rosier grimpant est très vigoureux et que sa végétation devient trop enchevêtrée, supprimez les pousses les plus frêles.

Etape 3 – rabattez les tiges florales à 15 cm du rameau principal.

Etape 4 – les ‘quatre M’ – retirez tous les rameaux morts, mourants, malades ou en mauvais état.

Etape 5 – pliez les tiges les plus longues à 45° ou plus et fixez-les le long des fils métalliques.

Etape 4 – retirez tout feuillage restant afin réduire le risque de développement de maladies cryptogamiques par des spores en dormance qu’il pourrait transporter.

TROISIEME ANNEE

Répétez les étapes indiquées pour la Deuxième Année.  

Supprimez les tiges les plus anciennes ou plus faibles à la base du pied.

ROSIERS GRIMPANTS SUR UNE STRUCTURE DECORATIVE

La technique reste pratiquement la même que pour un rosier grimpant sur une structure fixe.

Obélisques – enroulez les tiges vigoureuses partant de la base du rosier autour de votre structure en forme de spirale. Il sera plus aisé de faire ceci lorsque les tiges sont jeunes, tendres et flexibles.

Arches – suivez la même méthode que pour un rosier grimpant contre un mur, mais en le fixant directement sur l’arche. Prenez garde de ne pas sectionner l’extrémité des tiges – votre but est d’obtenir des rameaux aussi longs que possible.

Points-clés

Retenez ces points-clés pour une taille optimale :

Créer une forme harmonieuse est essentiel.

Ne vous préoccupez pas outre mesure de l’endroit de la coupe. Il est d’usage de couper juste au-dessus de l’aisselle d’une feuille, en biseau, la pente opposée au bourgeon. Rien ne prouve cependant que ce soit expressément nécessaire.

Ne craignez pas de tailler trop sévèrement.  Les rosiers sont extrêmement vigoureux et repousseront même si vous rabattez toutes les tiges à la base du pied.

Débarrassez-vous soigneusement des déchets de taille. Le feuillage ne devrait jamais être destiné au compost mais évacué du jardin. Ceci pour empêcher la prolifération de champignons pouvant développer d’éventuelles maladies.